retour à l'accueil

« Griffure » Téléthon...
Kamil Guenatri: "L’idée de la performance est de rendre public (pendant le prime à la télévision) un acte de tatouage. Une inscription du numéro d’appel pour faire les donations, 3637, sur le bras du performeur lui-même myopathe.
A une époque de l’année, juste avant les fêtes, se multiplient des actions de charité en toute somme louables mais qui « exhibent » néanmoins les malades dans une posture réductrice et larmoyante. Cette initiative relève dans ce sens d’une critique sociale, politique et plus globalement philosophique dans la notion de liberté de disposer du corps en toutes circonstances.
C’est aussi pour le tatoué et comme pour tous tatoués, un acte de mémoire et d’affect. Les vieux souvenirs d’enfance, ceux des parents scotchés à la parole de Claude Sérillon interviewant les familles des malades et les medecins, dans une quête humaine inlassable de guérison."
Postcast de la perf: https://www.youtube.com/watch?v=YTukZ1WOavk
Site de Kamil Guenatri : http://laterrasse-artaction.fr/

 

« Griffure » Performance – Tatouage
Kamil Guenatri et Caroline Cottereau


Démarche artistique globale de Kamil Guenatri :

Ma pratique s’oriente principalement vers l’exploration du corps malade en relation étroite avec mon handicap moteur. Je le développe ainsi dans le champ de la littérature et de l’art visuel avec des formes conceptuelles, philosophiques ou purement poétiques. A travers la performance, je confronte mon corps quasi inactif et dépendant à un médium fondé sur l’action. Avec l’aide de mes assistant(e)s de vie, témoins privilégié(e)s de mon quotidien, ce paradoxe devient alors prétexte à évoquer la fragile frontière qui réside entre : impossible et espoir, immobilité et mouvement, contrainte et liberté.
En toute évidence, j’utilise et use également le facteur visible de mon handicap pour transposer sur mon corps malade des représentations sociales, ainsi qu’un lieu symbolique de transfert des mémoires de peine et de souffrance.
Me revendiquant clairement de certains mouvements spirituels orientaux de « non-dualité » comme à des avant-gardes artistiques inspirées du situationnisme, je nourris mes créations d’un esprit de détournement des situations, et de démentiellement des espaces physiques et contextes socioculturelles. Mais aussi et avant tout, comme une expression dialectique en perpétuelle critique envers son propre fondement. La performance est pour moi l’expérience qui permet ce détachement momentané. Une déterritorialisation de toute ma consience vers un laps de temps unique, Un corps entièrement langue mais dépourvu de tous les autres organes.

Site de Kamil Guenatri : http://laterrasse-artaction.fr/


Présentation du projet:

« Griffure » est un projet de performance collaborative entre Kamil GUENATRI, artiste performeur, et Caroline COTTEREAU, artiste mix-média et tatoueuse.
Cette action se produira en parallèle du Téléthon, évènement télévisuel d’envergure nationale visant à récolter des fonds pour la recherche scientifique dans le domaine des myopathies et maladies neurologiques.
L’idée de la performance est de rendre public (pendant le prime à la télévision) un acte de tatouage. Une inscription du numéro d’appel pour faire les donations, 3637, sur le bras du performeur lui-même myopathe.
A une époque de l’année, juste avant les fêtes, se multiplient des actions de charité en toute somme louables mais qui « exhibent » néanmoins les malades dans une posture réductrice et larmoyante. Cette initiative relève dans ce sens d’une critique sociale, politique et plus globalement philosophique dans la notion de liberté de disposer du corps en toutes circonstances.
C’est aussi pour le tatoué et comme pour tous tatoués, un acte de mémoire et d’affect. Les vieux souvenirs d’enfance, ceux des parents scotchés à la parole de Claude Sérillon interviewant les familles des malades et les medecins, dans une quête humaine inlassable de guérison.

Un podcast de l'événement sera diffusé sur youtube streaming.


Support Technique : Gandolf